Visioconférence du 23 avril 2021

Le vieil adage, souvent repris au CAWO, a une nouvelle fois été d’actualité ce vendredi 23 avril. En effet, les absents ont vraiment eu tort de ne pas se brancher pour visionner la conférence donnée par Yéri Dewèvre. Infos : www.tropiscape-orchids.com

Tout le monde a été unanime pour saluer non seulement la qualité de la conférence, mais également l’envie de partage de Yéri. En effet, il n’est pas avare en renseignements, trucs ou astuces. Très abordable aussi. Et très passionné aussi !!!

Il nous a fait visiter ses serres et c’était d’autant mieux que si nous avions été en groupe, sur place, chacun d’entre nous n’aurait certainement pas eu la même qualité de visite que vendredi soir.

Il nous a également présenté quelques-unes de ses plantes en fleurs, des fleurs de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Car, même s’il nous avait épaté avec ses miniatures à notre dernière expo, il nous a montré une autre étendue de gamme vendredi, preuve qu’il affectionne bien d’autres espèces, dont les Coelogyne.

Il nous a également parlé d’une poudre de champignon qu’il utilise chez lui (non pas pour aromatiser ses plats) et qui est à répandre sur le substrat de vos plantes, ce qui va les aider dans leur croissance. Il s’agit un peu, pour schématiser, de provoquer une symbiose forcée : le champignon s’installant dans la sphère racinaire pour aider l’orchidée à capter davantage de nutriments, mais également à la protéger d’éventuels parasites ou maladies. Nous avons décidé, au CAWO, de faire quelques essais.
Pour info : https://www.tropiscape-orchids.com/using-beneficial-organisms?lang=fr

Il a notamment été question aussi de la brumisation et donc de l’hygrométrie du lieu de culture. Sachant que bon nombre d’orchidées poussent dans des forêts humides avec des taux avoisinants les 100% durant les nuits, par exemple, il est clair qu’en appartement, il est difficile de leur apporter une humidité semblable sans voir apparaître des champignons et de la mousse sur les murs du salon. Mais en serre, cela est tout à fait possible, en utilisant des brumisateurs à ultrasons. Plusieurs d’entre nous s’en servent déjà, et pour ceux que cela intéresse, voici une adresse à Liège où il y a moyen de s’en procurer : https://www.microfluo.net/fr/support/771-4446-eazy-plug-24pcs.html#/24-magasin-liege

Bref, une conférence comme on les aime et comme elles nous ont manqué depuis si longtemps …

Christian

Author: Christian S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *